Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 18:38

OUEST FRANCE Edition du 10 Novembre

 

lo 2294684 1 px 470

 

Guy Bizien a ressorti de l'oubli du temps l'histoire de son cousin, Gustave Le Floch, dont la nouvelle place du port de Lomener porte le nom. Un hommage lui sera rendu devant sa tombe vendredi matin.

Guy Bizien est membre du comité d'Histoire du pays de Ploemeur. Ses recherches lui ont pris deux ans et feront l'objet d'un article dans le numéro des Cahiers d'Histoire à paraître début décembre. « De Gustave, on ne savait pas grand-chose, on en parlait peu dans ma famille. Sa disparition est restée un souvenir douloureux. J'ai exploré les archives de l'Inscription maritime, des différents centres du Service historique de la Défense. Et je me suis adressé au Service international des recherches par l'Ambassade de France pour trouver sa trace en Allemagne. »

Né en 1921 à Lomener

Une enquête marquée de moments de forte émotion comme lorsque Guy découvre, aux archives des victimes de guerre à Caen, le nom de Gustave sur une liste de personnes décapitées à la prison de Brandenburg. « Tout le monde croyait ici qu'il avait été fusillé ». Guy a aussi retrouvé la dernière lettre de son cousin adressée à sa famille le jour de son exécution. « Gustave est né en 1921 rue de la Vanne à Lomener dans une famille de pêcheurs. A 16 ans, il est embauché comme novice aux Travaux maritimes, au service de dragage ». Il a 18 ans en 1939. Le beau et élégant jeune-homme est matelot sur le Pouldu, un chaland qui rejette la vase du port de Lorient en mer. Puis la guerre, et très vite la défaite, les Allemands envahissent le pays par le Nord. Le 19 juin, ils sont à Rennes et l'Amirauté de Lorient organise le repli de tout ce qui peut naviguer, vers l'Angleterre ou l'Afrique du Nord.

Guillotiné le 30 juillet 1943

« Le Pouldu embarque 43 apprentis-mécaniciens de la Flotte, des civils et met le cap sur Casablanca au Maroc. Le jour où La Tanche, chargée de réfugiés, saute sur une mine dans le chenal ». Le bateau séjourne plus d'un an à Casablanca puis met le cap sur Bizerte en Tunisie où il arrive le 1 er janvier 1942. Au printemps 1943, alors que les Forces françaises libres progressent vers Bizerte, Gustave fait part de son intention de les rejoindre. Ce qu'il fera le 7 mars 1943. Arrêté le lendemain avec un groupe de résistants, il est déporté vers l'Italie, puis au camp de concentration de Sachsenhausen. Il est guillotiné le 30 juillet 1943 au pénitencier de Brandenburg.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Souvenir Français
commenter cet article

commentaires

Nous Écrire Ou Commenter

  • : Le Souvenir Français Ploemeur
  • Le Souvenir Français Ploemeur
  • : L'actualité du Souvenir Français Comité de Ploemeur.
  • Contact

ADHESION

Pour nous rejoindre, téléchargez le bulletin d'adhésion en cliquant ici

 

remplir le bulletin et le  retouner avec votre règlement à l'adresse suivante : 

M.Joël SEVENO   28, rue Alphonse Daudet  56270 PLOEMEUR

Vos visites

Compteur Global